Cerise, framboise, fraise sont les plus touchées par ce ravageur venu d’Asie et désormais présent dans tous les bassins de production français. Des pistes de lutte bio sont à l’étude dans le cadre d’un Casdar.

Mixité, intrants œnologiques, dérogations….Voici les modifications du guide de lecture validées par le comité national de l’agriculture biologique du 3 juin 2014. Le point avec Bureau Veritas Mixité des cultures (bio/non bio ou conversion/non bio) : précisions (pages 8, 9,10) -

Changer de regard sur le mildiou : c’est ce que propose le vigneron Jacques Carroget. Détails sur sa stratégie de lutte, menée sur son domaine de 20 ha, en Loire-Atlantique. "Quand la vigne donne toute son énergie

Nicolas Oran a souhaité aller jusqu’au bout de cette aventure de sélection, mettant en culture 35 ares cette année, pour un rendement estimé à 25 t/ha (contre environ 30 t/ha pour la Nantaise). C’est parti :

Encore très confidentiel en bio, le semis direct sous couvert (SDSC) tente de plus en plus d’agriculteurs. Souvent considéré comme la pratique la plus aboutie d’un point de vue agronomique, le SDSC reste délicat à

La mirabelle de Lorraine – qui bénéficie d’une IGP pour le fruit et d’une AOC pour l’eau-de-vie – est sans conteste un fruit à part. Dominique Gosio, président du Gab de la Meuse, en cultive

Si les surfaces de pêche-nectarine, de cerise ou, dans une moindre mesure, d’abricots bio peinent à se développer, c’est à cause d’impasses techniques comme le monilia, la cloque, la mouche, etc. Les producteurs sont en

3 jours de rencontres, 260 participants et 17 nationalités représentées: le colloque « Natural products and biocontrol »,  tenu du  24 au 26 septembre  à Perpignan, a fait salle comble. L’objectif de ces rencontres est largement atteint !  «L’idée était

Jaune, rouge, voire multicolore…, la carotte rallie les gammes légumières qui innovent. Dans le Gard, des essais variétaux donnent des résultats mitigés par rapport à la carotte classique. Et le consommateur est difficile à convaincre.

Interfel, ANPP, FNPF ont été déboutés en référé contre Biocoop pour sa campagne publicitaire « N’achetez pas… Achetons responsable ». La pub pour les pommes a été jugée non attaquable. A droite, la pub de la discorde

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.