Mixité, intrants œnologiques, dérogations… les actus réglementaires

Mixité, intrants œnologiques, dérogations….Voici les modifications du guide de lecture validées par le comité national de l’agriculture biologique du 3 juin 2014.

Le point avec Bureau Veritas

Mixité des cultures (bio/non bio ou conversion/non bio) : précisions (pages 8, 9,10)

Pour le blé : la notion de blé barbu/non barbu est un critère de différenciation accepté pour permettre la mixité à condition que les grains soient différenciables visuellement et immédiatement au champ et après récolte.

Pour le maïs : la production de maïs est acceptée pour des variétés différentes et distinguables au champ et post-récolte de manière immédiate.

Pour le maïs : la production de maïs est acceptée pour des variétés différentes et distinguables au champ et post-récolte de manière immédiate.

Pour le maïs : la production de maïs est acceptée pour des variétés différentes et distinguables au champ et post-récolte de manière immédiate (couleur du panicule, couleur du grain : jaune en bio et blanc et jaune en conventionnel, grains cornés ou dentés). Par contre il n’est plus possible de considérer comme variété différenciable des maïs à destinations différentes, ensilage d’une part et grain d’autre part. Il faut en plus que les grains soient différents.

 Interdiction d’utilisation des levures inactivées et des autolysats en vinification biologique (Page 48)

 

Ce sujet vous intéresse ?

Venez lire la suite de l’article en vous abonnant ou en achetant le Biofil n°96

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.