Archive

Des solutions de lutte en bio sont proposées, sous un angle agronomique, de désherbage mécanique, de pratiques culturales

(crédit : JM Poupeau) De l’avis général, le semis direct sous couvert est la technique la plus difficile à transposer en bio. “Dans l’état actuel de nos connaissances,

De l’avis général, le colza bio traîne une réputation, justifiée, de culture à risque. Levées irrégulières, attaques de ravageurs (limaces, méligèthes, altistes, tenthrèdes), dégâts de maladies ou envahissement

Les associés du Gaec de l’Herbage près de Couffé en Loire-Atlantique sont en bio depuis 1999. Éleveurs laitiers avec une soixantaine de vaches sur 135 hectares, ils ont pour

Épandage de luzerne fraîche sur chaumes de soja avant blé. (crédit : JM Poupeau Le Gaec de Neuvelle en Côte-d’Or mène depuis deux ans un essai de fertilisation

Lors de la moisson du chanvre, “Les réglages sont délicats”, précise Christophe Gonet. (© La Chanvrière de l'Aube) Christophe Gonet, dans l'Aube, apprécie son métier de céréalier et

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.