Claire Lamine, Ivan Dufeu et Thomas Nesme, intervants du colloque Inra “Dynamiques de développement des systèmes agricoles et alimentaires bio” (crédit photo: C. Rivry-Fournier). Alors que la bio change d’échelle grâce à un flot de conversions

Piment et sorgho testés comme engrais vert pour lutter contre les nématodes à galles. (Crédit photo : Inra) Présenté par l’Inra de Sophia Antipolis lors du congrès Innohort en Avignon, le projet Gedunem vise à

Bande fleurie de sarrasin implantée dans l’inter-rang central du verger Melrose bio du dispositif BioREco de l’Inra de Gotheron. (Crédit photo : Sylvaine Simon Inra Gotheron) Pierre-Éric Lauri, chercheur à l’Inra de Montpellier, profite du

Congrès Innohort : Une centaine de chercheurs de différents pays du monde se sont donnés rendez-vous en Avignon du 8 au 12 juin 2015. (Crédit photo : Frédérique Rose) Plus d’une centaine de chercheurs d’une

  Marc Benoît est économiste, ingénieur de recherche à l’Inra de Clermont-Ferrand-Theix ; il travaille depuis quinze ans sur l’agriculture biologique. Cette question controversée a ouvert le cycle de conférence du Pavillon de France à l’exposition

Depuis 10 ans, l’Inra mène des recherches à Mirecourt (Vosges) sur deux systèmes de polyculture-élevage bovins laitiers conduits en agriculture biologique, dans une logique d’autonomie. Le bilan de cette expérimentation a été dévoilé fin novembre  2014 lors

Philippe Nicot, chercheur en pathologies végétales à l'unité de pathologie d'Avignon. Depuis 25 ans, il travaille sur le développement d’alternatives aux pesticides afin de lutter contre les maladies des fruits et des légumes. L’alimentation bio

Comme il s'y était engagé, l’Inra organise, durant l'automne 2014, un cycle de 3 séminaires de recherche et recherche-développement sur l'agriculture biologique.

Le Comité interne de l’agriculture biologique (Ciab) de l’Inra a lancé, le 15 mai, un nouvel appel à manifestation d'intérêt (AMI), destiné aux chercheurs de l'Inra. Baptisé Agribio 4, cette AMI s'inscrit dans la continuité

La controverse autour du rapport sur la bio de l’Inra a le mérite d’avoir ouvert un débat collectif sur les performances de la bio comparée à l’agriculture conventionnelle.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.