Premier débouché des grandes cultures bio, la nutrition animale est en croissance constante, tirée par la volaille, et surtout les pondeuses. En 2014, les volumes atteignent 295 667 t, en hausse de 7,5 % par rapport à l’année

Denis Martin, éleveur à Montoire (Loir-et-Cher) est fafeur depuis 5 ans. Son projet a été progressif et toujours évolutif pour gagner en autonomie. Cet éleveur en bio depuis 2001 mène un élevage plein air naisseur-engraisseur de

Depuis 2010, l’activité bio de Sud Ouest Aliment est en plein essor. Situé à  Castelnau-d’Auzan dans le Gers, le site dédié à la fabrication d’aliments bio pour animaux a dû faire face à une forte

Rations, appétence, performances, comment atteindre le 100 % bio dans l’alimentation des porcs ? La restitution des programmes de recherches sur le sujet dresse des perspectives. Quelles matières premières utiliser, quelles sont leurs disponibilités, quelles incidences sur

L’association pour le séchage en grange des fourrages réunit à ce jour 167 adhérents pour 163 séchoirs dans le Grand Ouest (Bretagne, Normandie, Pays-de-la-Loire). 70 % des éleveurs sont en bio. En septembre 2013, une délégation a

Le 20 mai est prévue une journée de restitution des programmes Icopp, ProtéAB, Porc Bio, Monalim Bio sur le thème : « Vers une alimentation 100 % AB en élevage porcin biologique ». Organisée à la Maison de l’agriculture de Rennes,

Si les séchoirs dédiés au vrac sont les plus répandus, ils ne sont pas les seuls systèmes existants. Le défi est de trouver des solutions pour faire face aux années humides. Tour d’horizon avec un

Légumineuse à graines, le soja est un oléoprotéagineux de plus en plus convoité. En bio, il ne couvre pourtant qu’un peu plus de 9 000 ha, en progression surtout dans le Sud-Ouest. Si l’intérêt de cultiver,

Chez Anne et Denis Butin, la formulation fermière à 95 % bio évolue très régulièrement, en fonction des approvisionnements mais aussi du comportement des animaux Anne et Denis Butin, éleveurs de porcs bio à Mézilles, dans

Florian Gobier fabrique l’aliment sur la ferme, presqu’à 100 % bio. Il réalise 5 formules différentes, 2 pour les truies selon qu’elles sont gestantes ou allaitantes, et 3 pour les porcs charcutiers : sevrage, croissance et finition.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.