Premières rencontres des grandes cultures bio Organisées par l’Itab, Arvalis-Institut du végétal et Terres Inovia, les premières rencontres des grandes cultures bio ont abordé les leviers techniques capables d’améliorer la qualité des productions destinées à l’alimentation humaine et

Des résultats encourageants En Nord-Pas de Calais, les protéagineux sont en net recul depuis plusieurs années. En cause, des rendements trop irréguliers et un salissement en fin de cycle parfois difficilement maîtrisable. Pour favoriser la culture

Valorisé en alimentation animale et parfois humaine, le soja couvre 33 ha en 2015 (25 en 2014) de la Scea des Guichardots située dans le Val d’Allier. Considéré par l’agriculteur comme un bon précédent à blé grâce

En Pays-de-la-Loire, Poitou-Charentes, Bourgogne, Centre, voire Bretagne, le soja est accueilli comme une culture possible et aux nombreux atouts – source d’azote et de protéines – dans l’assolement, à condition d’adapter les itinéraires techniques aux

En bio depuis 1990, Raymond Hurstel produit 5 à 6 ha de soja tous les ans à Herbsheim dans le Bas-Rhin, en rotation une année sur deux avec du blé, de l’orge ou du triticale-pois. Grâce

Cultivés en bio depuis 1999, les 53 hectares du domaine de la Hourre, l’un des trois sites du lycée agricole d’Auch, reçoivent, selon les années, entre 4 et 7 hectares de soja en sec. “Sur le

“Le retour trop fréquent du soja dans la rotation est un risque” Loïc Prieur est un fin connaisseur de la culture du soja, pour laquelle il mène différentes expérimentations à travers le Creab, Centre régional de

Légumineuse à graines, le soja est un oléoprotéagineux de plus en plus convoité. En bio, il ne couvre pourtant qu’un peu plus de 9 000 ha, en progression surtout dans le Sud-Ouest. Si l’intérêt de cultiver,

►Le Cetiom a réalisé en 2012 une enquête sur les pratiques culturales en soja (parue en mars 2013) pour cerner leurs principales caractéristiques en bio : - Le soja revient souvent dans la rotation. - Les semences fermières

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.