Proposée par le Grab sur la ferme de la Durette, la journée aborde : conduite des arbres en verger-maraîcher, pratiques maraîchères en agroforesterie, optimisation des associations de cultures,agr biodiversité fonctionnelle.

Sébastien Blache, ornithologue deformation, vise l’équilibre écologique et économique de son système. (© Rivry-Fournier) Un des lauréats des Talents bio du salon Tech&Bio, Sébastien Blache cultive la biodiversité sur 30 hectares dans la Drôme, dont

Que faire d’une noyeraie adulte abandonnée dans le Vaucluse ? Depuis 2009, une démarche d’agroforesterie sur 13 hectares associe les arbres aux légumes, petits fruits, poules pondeuses et chèvres

Les arbres plantés sur les rangs de vigne favorisent la biodiversité. (Crédit photo : Delphine Vinet) Les motivations pour planter des arbres dans la vigne sont multiples : améliorer la fertilité du sol, favoriser les auxiliaires,

À Villiers-en-Plaine près de Niort dans les Deux-Sèvres, l’Earl Veillat a recours à des techniques peu répandues en région céréalière, qui plus est en système biologique : les sols ne sont plus labourés, – un défi

“La preuve a été faite que l’arbre et les cultures peuvent très bien coexister”, affirme Jean-Charles Vicet. Parents pauvres de l’agriculture française, l’arbre et son corollaire les haies n’ont cessé de régresser depuis la fin

Stéphane LAVIGNE a planté ses premiers arbres agroforestiers en 2008. Perçu comme un legs à destination des générations futures, les arbres sur une ferme nécessitent un suivi et un savoir-faire. Mais ils rendent, au quotidien, d’innombrables

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.