Archive

(© C. Naudé) Témoignages de producteurs : “Miser sur le haut de gamme” Au Gaec Romé en Meurthe-et-Moselle, Charly Naudé fertilise ses neuf hectares de maraîchage diversifié en plein champ

INTERVIEW de C. Glachant, de la chambre d’agriculture de Seine-et-Marne (© C. Clachant) “Un apport seulement s’il est rentable” Parce qu’une fertilisation n’est pas toujours rentable, même si elle est

Les essais en Pays de la Loire montrent que la teneur en azote des engrais verts dépend plus de la quantité de biomasse produite que du pourcentage

L’analyse du profil cultural est indispensable pour comprendre le fonctionnement du sol. (crédit photo : C. Rivry-Fournier) “Nourrir le sol pour nourrir la plante” est le principe de base de

Plusieurs stations expérimentales ont testé divers fertilisants organiques liquides. À l’heure actuelle, il est dur de mettre en évidence la réelle plus-value de l’apport de ces produits par

Sorgho du Soudan, légumineuses… Des essais d’engrais verts sont mis en place pour améliorer la fertilité des sols des vergers, avant et pendant les premières années de

Se former, choisir un matériel adapté, bien connaître son sol et ses rotations : trois éléments indispensables pour réussir le semis direct sous couvert en bio, nous dit

  En grandes cultures, l’azote est souvent le principal facteur limitant les rendements mais aussi la qualité des produits. Le recours à une fertilisation azotée, tant à base d’amendements

En bio, l’usage du BRF en grandes cultures butte sur deux obstacles. À haute dose, il requiert une compensation azotée incompatible avec la réglementation. À faible dose, associé

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.