D’un point de vue technique, peu d’usages restent aujourd’hui orphelins. D’un point de vue réglementaire, la situation est hélas bien différente, malgré des avancées notables cette année. Le point avec Jean-François Larrieu, référent national en

Preuve de l’intérêt porté aux légumes de plein champ bio, une cinquantaine de producteurs et de techniciens de différentes régions se sont retrouvés cet été chez Denis Renard, puis chez Jan Van Overbeke, tous deux

Se former, choisir un matériel adapté, bien connaître son sol et ses rotations : trois éléments indispensables pour réussir le semis direct sous couvert en bio, nous dit Claude Bourguignon, agronome renommé qui bouscule parfois

À la demande des professionnels de la filière apicole, l’Inao a mis en place un groupe de travail en avril 2011 (1) dans l’objectif d’améliorer la lisibilité et l’application des règlements bio européens 834-2007 et

Le Grenelle profite aux mêmes… Yvan Stefanovitch nous fait découvrir les méandres d’une filière où EDF “pipe les dés” en étant “juge et partie” notamment dans le solaire. L’objet du livre “est de démontrer que la

Dans son édition de novembre, La Revue “premier mensuel généraliste de langue française”, revient sur les prévisions d’experts avérées complètement erronées. Entre 1969 et 1973, de nombreux spécialistes (secrétaire général des Nations Unies, prix Nobel de

L’Inra s’est penché sur l’architecture de l’arbre pour le rendre plus résistant aux bio agresseurs – et le verger plus autonome vis-à-vis des intrants. Les résultats, aujourd’hui validés et valorisés, alimentent la réflexion en cours

Alors que la filière bio défend la durée d’élevage du poulet bio à 81 jours minimum, pour rester alignée sur le label rouge, le volailler Duc démarre dans l’Yonne une production à 70 jours. Si

La filière viande bio se mobilise pour informer sur ses atouts, en laissant la parole aux éleveurs, transformateurs, distributeurs et chercheurs pour qu’ils mettent en avant ses qualités sur tous les plans, environnemental, social, gustatif

Aspect d’une parcelle de tournesol très propre chez Grégoire Gabillard, après floraison.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.