Couchage d’un couvert d’orge, féverole et pois fourrager par le rouleau crêpeur au printemps 2016. (© Grab) Le projet Soilveg expérimente l’implantation de cultures, sans travail du sol, dans un engrais vert roulé. La méthode est

Différentes modalités sont testées à la station d’expérimentation de Pleumeur-Gautier : à gauche, l’engrais vert est exporté. En Bretagne, les engrais verts servent à fertiliser les cultures maraîchères de plein champ, mais leur utilisation est rigoureusement

Pour la troisième édition réactualisée de son ouvrage, Joseph Pousset, agriculteur chercheur passionné, aborde pour la première fois la pratique des engrais verts en viticulture et en présente quelques nouvelles espèces. Il apporte aussi un

En bio, la fertilisation doit répondre à trois impératifs : outre garantir des rendements suffisants, elle doit assurer une production de qualité, dans le respect de l’environnement. La gestion du sol est l’un des piliers

Créer un verger bio ne s’improvise pas. Cette prise de risque (évaluée entre 10 000 et 15 000 €/ha selon les espèces en semi-intensif) nécessite réflexions et évaluation des paramètres.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.