Implanter les cultures dans un mulch végétal

Couchage d’un couvert d’orge, féverole et pois fourrager par le rouleau crêpeur au printemps 2016. (© Grab)

Le projet Soilveg expérimente l’implantation de cultures, sans travail du sol, dans un engrais vert roulé. La méthode est prometteuse : réduction du temps de désherbage et économie de gasoil ; mais très technique : semer au bon moment les engrais verts adéquats et réussir à les coucher… tout en assurant la nutrition suffisante de la culture.

Le groupe de recherche en agriculture biologique d’Avignon (Grab) est le partenaire français du projet Soilveg. Les essais commencent en 2015, avec le semis, début octobre de trois couverts différents : seigle-pois, seigle-féverole-vesce et orge-féverole-pois. Fin avril 2016, ils sont couchés par le passage d’un rouleau faca rigide. Des courges butternut sont plantées le 9 juin, après un travail du sol limité à la ligne de plantation par un strip-till : “Comme le rouleau, il s’agit d’un matériel auto-construit avec l’Atelier paysan. Le principe est simple, indique Hélène Védie, en charge du projet au Grab. Un disque découpe le couvert et une dent étroite travaille derrière pour créer une ligne de plantation.” Chaque modalité est comparée avec les mêmes couverts broyés et enfouis par un travail du sol classique. Un témoin sans couvert fait aussi partie du dispositif expérimental.

Frédérique Rose

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.