Les audits sur site étant suspendus jusqu'à nouvel ordre, des dispositions sont prises pour ne pas entraver le fonctionnement de la filière, tout en la sécurisant. (© Frédéric Decante / Agence bio Depuis déjà quatre

Les chartes privées ont toujours été présentes dans la filière bio. Elles sont d’ailleurs à l’origine d’un cahier des charges bio français dans les années 1980 avant une harmonisation européenne la décennie suivante. Mais comment

Le point avec Ecocert Le règlement européen 392/2013 du 29 avril 2013 (déjà présenté dans Biofil n°88) prévoit que chaque État membre doit être doté d’un catalogue des mesures à appliquer en cas d’irrégularité ou d’infraction.

La poussée des conversions entraîne le branle-bas de combat chez les organismes certificateurs qui doivent être réactifs pour remplir à bien leur mission. Les plus de 25 000 opérateurs français engagés en bio, à tous les

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.