Enherbement peu concurrentiel des vignes : la piloselle

Après installation, la piloselle tient la terre sur le talus

Après installation, la piloselle tient la terre sur le talus (crédit photo : Alex Siciliano)

L’enherbement limite l’érosion des sols, améliore la biodiversité, augmente le taux de matière organique… mais il peut concurrencer la vigne. Des essais dans le Sud-Est ont révélé l’efficacité d’une espèce : la piloselle.

« Depuis longtemps, les viticulteurs et les conseillers cherchent la plante qui cumule les avantages de l’enherbement sans interagir avec les vignes. Les chambres d’agriculture de Provence-Alpes-Côte d’Azur, du Languedoc-Roussillon et de Rhône-Alpes se sont penchées sur la question. Apres cinq années de suivi sur une dizaine de parcelles d’essais, voici un premier bilan… »

Lire la suite dans Biofil n°103 (janvier-février 2016)

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.