“Vous binez à quelle profondeur ?”, demande un visiteur. “2 à 3 cm, 5 cm maxi, on scalpe la mauvaise herbe”, lui explique Éric Petit, devant sa bineuse à maïs. “Le bio ne nous satisfait

L’élevage bio et les grandes cultures, sur toutes leurs facettes, se sont exposés les 23 et 24 juin lors de la première version Ouest de Tech-n-Bio.

Le salon Tech et Bio, les 8 et 9 septembre dernier dans la Drôme (lire p. 13 à 19), a mis en avant des outils innovants pour la culture, la plantation et le binage.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.