Quand les dégâts des insectes dépassent ce qui est tolérable, la lutte est indispensable. Entre la lutte directe − et ses inconvénients − et la régulation naturelle, une nouvelle piste apparaît avec les barrières minérales :

Problématique en maraîchage sous-abris, la maîtrise des ravageurs des cucurbitacées emprunte une nouvelle voie.

Ennemi redouté, le puceron oblige à multiplier les stratégies de lutte. Les bandes enherbées ou fleuries ont la réputation de faire barrière à son invasion en servant de réservoir à auxiliaires. Mais qu’en est-il vraiment ?

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.