La technique de semis « sur couche chaude » valorise la chaleur du fumier en décomposition : une belle alternative au chauffage des serres, très efficace même si elle demande de l’expérience et de la surveillance. Le point

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.