Toute volaille bio est élevée avec un parcours plein-air. Source de bien-être, celui-ci nécessite d’être aménagé. Les enjeux sont liés à la nutrition, la santé et les services rendus. Le point avec Philippe Guillet, ingénieur

Le parcours apporte de la cellulose par les végétaux qui le recouvrent, des protéines très variées (peu abondantes) grâce à la microfaune qu’il abrite, une source de b-carotène dans l’herbe verte et un indispensable accès

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.