Olivier Bouilloux, référent technique Grandes cultures au Sedarb, donne un avis quelque peu iconoclaste sur un débat d’actualité qui intéresse aujourd’hui beaucoup de céréaliers : Faut-il miser davantage sur la technologie en grandes cultures bio ?  O. Bouilloux : Les

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.