Comment lutter efficacement contre les maladies et ravageurs, qui prennent leurs aises dans les vignobles ? Des expérimentations se montent pour trouver des pistes alternatives de lutte. Mais, avant même de chercher comment combattre les maladies, favoriser la

Les symptômes de la maladie sur un cépage blanc de Dordogne (crédit photo : Eric Maille – Agrobio Périgord). Trouver des alternatives pour éviter les traitements inutiles : grâce à une convention avec la Fredon Aquitaine

Attaque de mildiou sur une feuille de vigne (crédit photo : Éric Maille - AgroBio Périgord). Marc Chovelon et Éric Maille, deux techniciens référents en viticulture bio sont unanimes : la flavescence dorée (FD) et la

Lors de Millésime Bio 2015, SudVinBio et l’IFV ont organisé plusieurs conférences sur la protection de la vigne. Retours sur des expérimentations menées pour lutter contre la flavescence dorée, le mildiou et la pourriture grise.

La flavescence dorée n’en finit pas de faire parler d’elle.

La flavescence dorée mobilise sur le terrain depuis de nombreuses années. La lutte obligatoire, forcément, ne laisse personne indifférent, et a produit ses non-dits et clivages. Est-elle justifiée, efficace ? Comment se place la filière bio ?

La production de plants bio de vigne est actuellement impossible. Pour Alain Réaut, président de la Fédération nationale interprofessionnelle des vins de l’agriculture biologique (Fnivab), un travail de fond sur le matériel végétal est indispensable

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.