DOSSIER Conversions (partie 1) Faute de moyens humains et fi nanciers, surtout lors de cette forte vague de conversion, les structures se tournent vers le collectif, sous forme, bien souvent, de journées techniques sur les

(Crédit Pixabay) De nombreux éleveurs de bovins laitiers engagés en 2016 ont opté pour une conversion non simultanée de leur troupeau.

Grand Est En Lorraine, terre d’élevage, le profil lait-polyculture est dominant. La Lorraine connaît une dynamique de conversions en agriculture biologique sans pareil. En novembre dernier, l’affluence des professionnels aux 24 rencontres du Mois de la bio en

Le flot actuel des conversions bio est un véritable challenge pour la filière viande. Mobilisée au Sommet de l’ élevage, elle sensibilise les nouveaux arrivants sur la nécessité de rallier les structures organisées. Au pôle bio du

D’après le Pôle conversion, Vienne, Deux-Sèvres, Charente et Charente-Maritime devraient cumuler, en 2016, plus de 200 conversions avec des superficies moyennes de moins de 60 hectares. (© F. Ripoche) Rendez-vous annuel, le Mois de la

François Mellon, céréalier convertit à la bio depuis 15 ans (crédit photo : F. Mellon) François Mellon, de Villotran dans l’Oise, témoigne de ses 15 années d’expérience en bio lors d’une conférence intitulée Agronomie et

Couvrant seulement 2 % de la surface nationale en grains fin 2014, les grandes cultures bio entament une percée remarquée avec 60 000 ha en conversion au 1er semestre 2015 (1).

Tech & Bio favorise aussi le transfert des techniques bio auprès des conventionnels, vivier des conversions. Pour sa 5e édition, l’affluence à Tech & Bio, salon bisannuel à l’initiative des chambres d’agriculture et implanté dans

Stéphanie Pageot, présidente de la Fnab. Forte de 10 000 adhérents revendiqués et de 300 salariés répartis dans son réseau au sein des régions (1), la Fédération nationale de l’agriculture biologique se félicite du redémarrage des

La conversion vécue par deux producteurs de lait : François Conan, de Guilligomarc’h et Landry Trétout de Crozon, tous deux installés en Finistère (crédit photo : F. Foucher). La reprise des conversions se confirme. Selon

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.