(Crédit photo : Frédéric Ripoche) Les conversions en ovins viande progressent. Pour vivre de son métier d’éleveur, le défi est d’optimiser le coût alimentaire, la gestion du parasitisme, ou la reproduction. L’avis de Gabriel Laignel,

La mise en œuvre de la nouvelle Pac au 1er janvier 2015 mobilise les éleveurs bio, soucieux de comprendre comment en bénéficier. Si la Région a annoncé la continuité des aides au maintien, au moins pendant

Doter la filière viande de nouveaux outils de transformation est une priorité pour les professionnels. D’autant plus qu’en France, entre 2009 et 2010, le nombre de bovins allaitants certifiés a progressé de 6 % et

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.