Le projet Optialibio (Casdar 2014-2018) vise à améliorer l’autonomie alimentaire et la résistance aux aléas climatiques des systèmes d’élevage bovins bio. Il met en évidence la place cruciale des concentrés, au cœur des préoccupations éthiques

(Crédit photo : Frédéric Ripoche) Les conversions en ovins viande progressent. Pour vivre de son métier d’éleveur, le défi est d’optimiser le coût alimentaire, la gestion du parasitisme, ou la reproduction. L’avis de Gabriel Laignel,

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.