Bovins et autonomie alimentaire : Optialibio pour résister aux aléas climatiques

Les systèmes plus autonomes en fourrages conservés sont plus résistants aux aléas climatiques, même si des concentrés sont achetés. (© Cniel)

Le projet Optialibio (Casdar 2014-2018) vise à améliorer l’autonomie alimentaire et la résistance aux aléas climatiques des systèmes d’élevage bovins bio. Il met en évidence la place cruciale des concentrés, au cœur des préoccupations éthiques et économiques des fermes bio.

 “L’objectif de ce projet est d’apporter des réponses techniques aux problèmes d’autonomie et d’équilibre alimentaire que rencontrent les élevages biologiques bovins lait et viande”, résume Loïc Madeline de l’Institut de l’élevage-Idele, l’un des auteurs de l’étude. L’enjeu prioritaire est de solidifier et de sécuriser les systèmes, notamment face aux aléas climatiques. Et de répondre à la demande en forte hausse en lait et en viande de qualité.

[…]

Philippe Caldier

Lire l’intégralité de l’article dans Biofil n°111 – mai-juin 2017.

 

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.