Limitées jusqu’à présent à 7 500 € cumulés sur 3 ans par associé, le plafond des minimis a doublé. Les producteurs bio vont pouvoir cumuler le crédit d’impôt bio (maintenu au moins jusqu’en 2015, c’est-à-dire

Afin d’accompagner les agriculteurs bio, l’État met sur la table une enveloppe de 131 millions d’euros, un signe fort dans un contexte européen de rigueur. Mais en se désengageant sur le long terme, avec l’allocation

Après les CTE (contrats territoriaux d’exploitation), CAB (contrats d’agriculture durable), les MAE “conversion à l’agriculture biologique” (CAB) ont été mis en place en 2007, à la suite d’un an de vide. Depuis début 2009, elles

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.