Alors que l’Agence Bio confirme le bond des surfaces en conversions en 2009 (+ 86 %), tendance qui s’intensifie au 1er semestre 2010, l’agriculture bio doit faire face à plusieurs défis : organiser ses filières pour faire correspondre

L’agriculture écologiquement intensive (AEI), défendue par l’agronome Michel Griffon, directeur du département Ecosystèmes et développement durable à l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), a été célébrée par le groupe Terrena (25 000 adhérents). A l’occasion des

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.