Marché porc bio : embellie à l’horizon

(© F. Ripoche)

(© F. Ripoche)

Finis les surplus de stocks congelés : la demande est aujourd’hui plus forte que l’offre. Et la filière porc bio accueille de nouveaux producteurs.

Après la surproduction en 2012, puis un rééquilibrage qui a permis d’écouler les stocks, la filière se prépare aujourd’hui à répondre aux attentes, en particulier en GMS et magasins spécialisés. En 2015, selon l’observatoire des viandes bio d’Interbev, la production a atteint plus de 103 000 porcs bio (dont près de 3 000 truies), un nombre qui a quasiment triplé en cinq ans. “Ramenées à l’année, les évolutions prévisionnelles de production enregistrent une hausse de 7 % pour les porcs charcutiers et 5 % en moyenne pour les truies”, précise la note d’Interbev datée du 4 juillet. Les viandes congelées sont “loin des pics de début 2013. Le gras de bardière constitue le principal du volume en stock”. Enfin, au rayon libre-service des GMS, la tendance en volume de jambon cuit, d’épaule et de lardons est en léger retrait, une situation “à imputer au manque de production disponible”.

(…)

Frédéric Ripoche

Lire l’intégralité de l’article dans le Biofil n°107 – sept-oct. 2016

 

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.