Semis de légumineuses sous couvert : Une technique innovante testée en Picardie (B70)

Semis de légumineuses sous couvert

Face au renchérissement des sources d’engrais azotés, des céréaliers picards testent depuis quelques années des semis de légumineuses sous couvert de céréales. Une pratique innovante améliorant l’autonomie et la rentabilité.

Sous la houlette de Gilles Salitot, conseiller en agronomie-environnement à la chambre d’agriculture de l’Oise, plusieurs céréaliers picards ont mis en place des semis de légumineuses sous couvert, un moyen pour eux de faire face aux difficultés croissantes à se procurer des engrais azotés. “Nous sommes partis du constat que les sources d’engrais organiques utilisables dans les systèmes grandes cultures en bio comme les fientes, vinasses ou farines de plume se raréfiaient et devenaient plus chères notamment en raison de la concurrence avec l’utilisation en conventionnel. Nous avons alors cherché des alternatives pour permettre aux agriculteurs de gagner en autonomie azotée et avons décidé en 2007 d’expérimenter l’implantation de légumineuses entre deux céréales. Nous sommes partis des références obtenues dans les essais sur les effets des engrais verts sur le rendement des céréales suivantes, menés par Patrice Morand à la Chambre d’agriculture de la Drôme entre 2002 et 2005, tout en les adaptant à notre contexte pédo-climatique très différent”.

Jean-Martial Poupeau

Retrouvez l’intégralité de l’article dans Biofil n°70


Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.