Le stockage des grains : une assurance qualité

2 vue installation côté nettoyage

Vue de l’installation de stockage, côté réception du grain. À la récolte, le grain est vidé dans une trémie hors sol et acheminé via un élevateur au nettoyeur-calibreur Marot EAC 354, monté sur une plate-forme de 3 m de haut. (Crédit photo : J.-M. Poupeau)

Répondre à des exigences qualité de plus en plus pointues et s’affranchir de contraintes logistiques à la récolte expliquent que de nombreux céréaliers et éleveurs investissent dans des systèmes de stockage performants, alliant nettoyage, manutention et stockage. Marc Pousin, dans les Deux-Sèvres, témoigne.

En bio depuis 1994 sur 82 ha à Saint-Pierre-des-Échaubrognes, Marc Pousin se consacre, avec l’aide d’un salarié à temps plein, à l’élevage et aux cultures (prairies temporaires et permanentes, triticale et pois, féverole, colza, grand épeautre, blé tendre, blé noir, lentilles…). En dehors d’un peu de…

Lire la suite de l’article dans Biofil n°101 sept./oct. 2015

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.