Fertilisation azotée : À la recherche de l’autonomie

Dans un contexte où l’azote organique est moins facilement disponible et de plus en plus coûteux, nombreux sont les céréaliers qui cherchent à mettre en place des systèmes de production autonomes en azote.

Jachères azotées”, rotations chargées en légumineuses, utilisation de luzerne comme fertilisant sont les principaux moyens utilisés. Tour d’horizon avec des témoignages éloquents.

fertilisation azotée

« La bio sera crédible le jour où elle sera autonome en azote », martèle Bernard Fouchault.

 (…)

Jean-Martial Poupeau

Retrouvez l’intégralité de cet article en lisant Biofil n°82.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.