Colza : lever les obstacles

Bon précédent à céréales, notamment grâce à son pivot qui améliore la structure du sol, le colza permet de diversifier l’assolement, mais décourage de nombreux producteurs bio. Des voies d’amélioration existent, notamment en matière de lutte contre les insectes.

colza

À la différence du conventionnel, le colza est le parent pauvre des oléagineux bio avec des surfaces atteignant seulement 2 117 ha en 2011 – dont 46 % en conversion – contre 15 123 ha en tournesol et 8 186 ha en soja (source Agence bio). Trois régions, Pays-de-la-Loire, Centre et Midi-Pyrénées, concentrent un tiers des surfaces ; le Gers (87 ha), la Vienne (79 ha), et la Loire-Atlantique (75 ha) étant  les trois premiers…

 

Lire la suite dans Biofil n°88

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.