Fertilisation organique liquide : quel intérêt pour les cultures longues ?

Plusieurs stations expérimentales ont testé divers fertilisants organiques liquides. À l’heure actuelle, il est dur de mettre en évidence la réelle plus-value de l’apport de ces produits par rapport à un apport total avant plantation. Et la réglementation sur leur utilisation reste floue.

Les essais de différentes stations expérimentales ne mettent pas en évidence l’efficacité des fertilisants organiques liquides. (crédit photo : A. Siciliano)

Les essais de différentes stations expérimentales ne mettent pas en évidence l’efficacité des fertilisants organiques liquides. (crédit photo : A. Siciliano)

 Le potentiel intérêt des fertilisants organiques liquides concernerait surtout les cultures longues d’été, comme la tomate ou l’aubergine, pour accompagner la plante sur la durée” introduit Alain Arrufat du Civam Bio 66, lors de la rencontre technique légumes bio le 13 novembre 2015. “Il est en effet systématiquement observé une importante teneur en nitrates dans le sol, en début de culture, qui redescend jusqu’à devenir faible en début de récolte.” De nombreux produits arrivent sur le marché, et les producteurs s’interrogent sur leur utilisation, autant en Languedoc Roussillon qu’en Rhône-Alpes…

Lire la suite dans le Biofil n°104 (mars-avril 2016).

 

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.