Maladies et ravageurs : des stratégies à combiner en maraîchage

20151123_132305

protection de cultures maraichères (crédit photo : Yannick Halloin)

Les maraîchers bio ne cessent d’expérimenter. Limiter les problèmes sanitaires sur leurs cultures est un défi quotidien. Les maladies et ravageurs ne les épargnent pas, sans parler des pathogènes émergents capables de faire d’importants dégâts avant que se précisent les pistes de solutions. Les produits phytosanitaires dont l’offre s’étoffe, peuvent être de bons alliés, mais ils montrent leurs limites. Les maraîchers multiplient et combinent alors les pratiques, revenant à l’agronomie, testant les associations de cultures, favorisant la biodiversité, la prophylaxie, les filets, les piégeages… Diversité de méthodes et recherche d’alternatives riment plus que jamais avec bio !

Un dossier complet à lire dans Biofil n°103 (janvier-février 2016)

  • Enjeux de la lutte contre les bio-agresseurs en maraîchage
  • Multiplier les pratiques : deux maraîchers témoignent
  • Drosophila suzukii : ne pas baisser la garde
  • Organismes nuisibles émergents : vigilance sur la punaise diabolique

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.