Pomme d’Api’zz : des pommes à la récré

Outre la Daliclass, la  pomme Dalireine remporte les suffrages des petits écoliers. (crédit photo : Gaëlle Poyade)

Outre la Daliclass, la pomme Dalireine remporte les suffrages des petits écoliers. (crédit photo : Gaëlle Poyade)

À l’heure où l’Europe encourage la consommation de fruits auprès des écoliers, la filière arboricole bio a des arguments pour promouvoir ses produits ! Exemple au verger Pomme d’Api’zz (29) qui livre le collège La Villemarqué de Quimperlé en pommes bio pour la récré.

Si les ventes à la ferme, sur les marchés et surtout en magasins bio − ces derniers totalisent 70 à 80 % des débouchés – sont majoritaires, les demandes de la restauration collective – 5 % des volumes − “augmentent tranquillement”, assure Valérie Miniou, fondatrice de Pomme d’Api’zz. Tout en présentant la calibreuse achetée pour cette clientèle, son époux Jacques énumère les établissements qui s’approvisionnent chez eux, de la petite cantine de Rédéné à la grande cuisine centrale de Lorient. Les arboriculteurs ont de quoi être confiants. Le programme européen Un fruit pour la récré, en place depuis 2008, a revu à la hausse sa participation financière, jadis de 50 % ; désormais, 76 % du prix des fruits et légumes offerts à la récréation aux élèves du primaire et du secondaire est remboursé…

Lire la suite dans Biofil n°103 (janvier-février 2016)

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.