Vous souhaitez présentez votre société et vos produits dans le prochain numéro Biofil, spécial Tech&Bio ?

(crédit : JM Poupeau) De l’avis général, le semis direct sous couvert est la technique la plus difficile à transposer en bio. “Dans l’état actuel de nos connaissances, je ne crois pas au semis direct

3 questions à J.-M. Lévêque, président de la commission restauration commerciale du Cnab et du Synabio   Pourquoi avoir souhaité retravailler la première version du cahier des charges restauration commerciale ? Je vois deux, voire trois bonnes

(credit : C Rivry-Fournier) Selon Patrick Guiraud, viticulteur et président de Sudvinbio, le débat autour du cuivre n’est pas technique mais politique : “Pourquoi, lorsque la viticulture bio représentait 3 % du vignoble, le cuivre

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.