Le récent règlement européen encadrant les produits phytosanitaires a ouvert une porte à l’approbation d’un grand nombre de substances naturelles (prêle, talc, saule, etc.). Une porte qui pourrait se refermer plus vite que prévu.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.