“Des récoltes boostées sur des sols vivants” Aucune application de cuivre sur les tomates : “ce fongicide détruit tous les champignons, même les phytophages du mildiou”, dénonce David Gasnier. En cas d'attaque, il pulvérise les macération

Jean-Claude Chevalard de J3C-Agri avec David Gasnier, maraîcher-permaculteur. (crédit : C. Rivry-Fournier) Pionnier passionné par l’action des purins de plantes, notamment l’ortie, la prêle, la consoude et la fougère, Jean-Claude Chevalard partage son expérience et

[caption id="attachment_15988" align="alignright" width="300"] (© C. Rivry-Fournier)[/caption] Enfin ! La Commission européenne vient d’approuver l’ortie – Urtica spp – comme substance de base, c’est-à-dire utilisable sans AMM (autorisation de mise en marché). Cette demande, effectuée et portée par

Un arrêté publié au journal officiel le 28 avril autorise la vente du purin d'ortie « en tant que préparation naturelle peu préoccupante à usage phytopharmaceutique ». Cette décision fait partie des propositions d'un récent rapport parlementaire, publié

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.