À l’étude dans le projet Phytobio, une famille de biomolécules capables de protéger les cultures : les lipo-peptides, produites par les bactéries Bacillus subtilis (ces dernières sont à la base de plusieurs produits commerciaux aujourd’hui homologués

Dangereux phytosanitaires “Cancer et travail”, titre en Une Alternative Santé- avril qui s’intéresse à “tous les métiers à risques”. L’éditorialiste assure que la profession agricole “est touchée par l’explosion de cancers professionnels suite à l’usage inconscient

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.