Lors de la journée technique en arboriculture bio, le 9 mars 2017 au Ctifl de Lanxade, de nombreux résultats de recherches sur les bioagresseurs sont présentés, en partenariat avec l’Itab. Focus sur le campagnol provençal, en recrudescence dans

Halyomorpha halys, ou punaise diabolique au stade adulte (crédit photo : Arnaud Conne - Agroscope) Tuta absoluta, Drosophila suzukii sont des exemples déjà bien connus de ravageurs récemment arrivés en Europe. Mais bien d’autres organismes

Si les oiseaux bénéficient d’un fort capital sympathie auprès des citadins, tel n’est pas le cas en milieu rural où certaines espèces provoquent de grosses pertes. Souvent démunis, les producteurs ne peuvent limiter les attaques

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.