Les élus locaux et l’État souhaitent-ils vraiment de l’agriculture bio de proximité pour leurs concitoyens ? La question se pose en Ile-de-France où la pression foncière est à son comble. Fin 2009, l’État annonce la libération, pour

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.