Avec 35 440 brebis, ce n’est pas moins de 57 % du cheptel bio français qui est élevé en Aveyron. Ce département pèse encore plus sur le plan des volumes de collecte, donc des filières longues

Décider de créer un élevage ovin lait – ou de le convertir – est une chose. Organiser tout le système en est une autre. Pour trouver le schéma approprié, il faut remonter le circuit, partir

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.