Le 28 novembre 2011, le Conseil d’État a donné raison à Monsanto contre l’État français et a demandé l’annulation des arrêtés pris en 2007 et en 2008 qui interdisaient la culture du maïs Mon810 sur

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.