L’Inra s’est penché sur l’architecture de l’arbre pour le rendre plus résistant aux bio agresseurs – et le verger plus autonome vis-à-vis des intrants. Les résultats, aujourd’hui validés et valorisés, alimentent la réflexion en cours

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.