À défaut d’élevage sur l’exploitation, de nombreux céréaliers bio sont amenés à recourir à des matières organiques extérieures. Certains poussent la logique plus loin en réalisant eux-mêmes un compostage à la ferme. Joël Auger, céréalier en

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.