PACA : Une offre à la traîne

Troisième bassin de consommation français, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) constitue un véritable moteur pour la bio.

“Notre région bénéficie de nombreux atouts, notamment un réseau de distribution diversifié et actif”, rappelle Claire Rubat du Mérac, chargée de commercialisation à Bio de Provence lors de la journée technico-économique organisée sur la filière fruits et légumes du 5 novembre à Lambesc. Très suivie, cette rencontre a dressé le tableau du marché bio provençal fort de 8 grossistes en fruits et légumes, 8 transformateurs, 13 façonniers, plus de 100 magasins spécialisés, ainsi que de multiples structures de ventes en paniers et un fort appel de la restauration collective.

(…)

Lisez la suite de l’article en commandant le numéro papier de Biofil N°67 Novembre-Décembre 2009

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.