Météo : gérer ses cultures en fonction du climat

GA_Meteo2

Pluie, orage, vent ou chaleur : dans toutes les filières de production, les facteurs météo conditionnent la réussite des cultures. Comment les bio s’accommodent-ils des aléas climatiques ? Comment s’informent-ils ? Existe-il des services spécifiques pour eux ?

L’actualité a encore frappé : le déluge de grêles qui s’est abattu sur le Sud-Ouest de la France, mi-mai, montre une fois de plus que les aléas climatiques peuvent avoir des conséquences catastrophiques. Une vraie épée de Damoclès pour les producteurs, qui risque même de s’aggraver avec les modifications climatiques. S’enquérir de la météo fait et fera donc encore partie de leur quotidien, que ce soit pour prévenir, lutter ou réparer les dégâts, ainsi que pour effectuer les travaux du sol. Les prévisions sont même parfois consultées plusieurs fois par jour en période critique. En bio, l’observation, l’expérience et l’échange de connaissances jouent un rôle essentiel. Des structures – groupements de producteurs, instituts techniques, chambres d’agricultures… – ­apportent également des informations d’alertes sur les risques de maladies et parasites.

Achetez le Biofil N°64, Mai-juin 2009

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.