Bretagne : À Guichen, la Terre est de plus en plus un métier

À Ille-et-Bio, le président du conseil régional de Bretagne Jean-Yves Le Drian a recueilli le témoignage des producteurs exposants, notamment celui de Michel Piel, éleveur porcin bio et transformateur charcutier au Gaec du Pressoir.

Au milieu de 270 exposants, Jean-Yves Le Drian, le président du conseil régional de Bretagne, a inauguré la 18e édition du salon Ille et- Bio (35), tenu du 9 au 12 octobre.

Saluant les 1 000 exploitations bio bretonnes, il a précisé qu’elles représentent encore moins de 3 % des fermes de la région, invitant à poursuivre le chemin. Notamment en le sécurisant et en professionnalisant la filière. Dominique Marion, président de la Fédération nationale d’agriculture biologique (Fnab), a mis en évidence le partage d’expérience, assurant que le “laboratoire breton” sert d’exemple à d’autres manifestations, allusion directe à Tech et Bio, dans la Drôme, qui a clôturé une 2e édition réussie en septembre dernier. L’intervention de Jacques Cochy, vice-président à l’agriculture du conseil régional des Pays-de-la-Loire, n’est pas passée inaperçue. Saluant la vocation interrégionale d’Ille-et-Bio, il s’est laissé entraîner à l’idée d’un financement d’Ille-et-Bio de la part de sa région ! Enfin, Jean-Paul Gabillard, président d’Agrobio 35 et du salon professionnel La Terre est notre métier, a rappelé le rôle fondamental des élus dans l’accompagnement et le développement de la bio.

(…)

Lisez la suite de l’article en commandant le numéro papier de Biofil N°67, Novembre-Décembre 2009

 

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.