La mycorhization dope les rendements

7 ans d’essais menés à la station expérimentale en maraîchage de Bretagne sud à Auray (SEHBS) montrent que la mycorhization améliore les résultats en poireau, tomate, radis… : hausse des rendements et moins de maladies.

 

Les analyses de racines confirment les observations de terrain avec la présence d’arbuscules et de vésicules caractéristiques.

Les analyses de racines confirment les observations de terrain avec la présence d’arbuscules et de vésicules caractéristiques (crédit photo : SEHBS).

Naturellement présentes sur beaucoup d’espèces, les mycorhizes résultent d’une association symbiotique entre un champignon microscopique et les racines des plantes. « Leurs effets bénéfiques sont nombreux, et nous avons pu le confirmer, mais tout dépend des espèces », souligne Maët Le Lan de la Chambre d’agriculture du Morbihan…

 

La suite de l’article dans Biofil n°98

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.