DOSSIER : Stocker des grains à la ferme

(crédit Fotolia)

L’afflux de conversions en grandes cultures va accentuer le besoin en stockage. Or les contraintes spécifiques au bio impliquent du matériel efficace – séchage, nettoyage, tri, ventilation, refroidissement – et une mise en œuvre soignée, comme en témoignent, dans notre dossier, des producteurs qui ont fait ce choix. Pratique ancestrale des paysans qui en possédaient le savoir-faire, le stockage des grains à la ferme n’est plus subi, mais choisi. Selon les orientations du système agricole – élevage, grandes cultures, transformation -, les motivations diffèrent : recherche d’autonomie, d’une gestion plus souple de la récolte, d’une qualité mieux maîtrisée, d’une valorisation des prix…

Lire le dossier complet « Stockage du grain » – Biofil 105 – mai/juin 2016 :

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.