L’autonomie grâce aux légumineuses

Appartenant au réseau RotAB, l’essai RotaLeg expérimente plusieurs rotations céréalières comportant un maximum de légumineuses, ceci afin de tendre vers l’autonomie.

13 - Dos 2Rotaleg-1 encadré FRANCOIS BOISSINOT

François Boissinot, chargé de mission en grandes bio à la chambre régionale des Pays-de-la-Loire, suit l’essai Rotaleg.

 

Financé par la région Pays-de-la-Loire, le ministère de l’Agriculture (projet Casdar) ainsi que l’Agence de l’eau, l’essai RotaLeg a démarré en 2011 sur la ferme expérimentale de Thorigné-d’Anjou, dans le Maine-et-Loire. Il consiste à mettre en place un essai comparatif de 5 rotations en grandes cultures sans élevage, conduites sans aucun apport extérieur et volontairement très chargées en légumineuses.

 

La suite de l’article dans Biofil n°98 (mars-avril 2015)

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.