Couverts végétaux : l’intérêt de les associer

Invité à commenter les essais à Tech & Bio 2015, l’agronome Frédéric Thomas s’est livré à un plaidoyer passionnant en faveur des couverts végétaux. Il a insisté sur la nécessité de soigner leur implantation mais aussi sur l’intérêt d’associer les espèces afin de maximiser leurs bénéfices agronomiques.

couverts végétaux

Chlorofiltre Profil : ce mélange intéressant combine de la vesce pourpre Bingo, du trèfle d’Alexandrie Tabor et de la phacélie. (crédit photo : JM Poupeau)

Retour à Tech & Bio 2015 : mise en place fin juillet, après une récolte de méteil en grain, la plate-forme du salon, située dans la Drôme, a reçu dix essais de couverts (dont un non levé). Il s’agit pour la plupart de mélanges d’espèces commercialisés par quatre semenciers, Jouffray Drillaud, Semental, Barenbrug et Semences de Provence. L’agronome Frédéric Thomas, spécialiste reconnu des couverts végétaux commente ces résultats…

Lire la suite dans le Biofil n°104 (mars-avril 2016).

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.